Hausse des tarifs de location des TV dans les prisons à gestion publique

La direction de l’administration pénitentiaire rehausse les tarifs de location des téléviseurs de 8 à 9 euros dans les prisons publiques.

Alors que l’abaissement à 8 euros avait été adopté le 1er janvier 2012, une note du 9 août 2013, ayant pris effet le 1er octobre, l’augmente déjà d’un euro par mois et par cellule. Pour la DAP, il s’agit de «rechercher un alignement progressif du tarif de facturation » dans « un souci d’équité entre les établissements pénitentiaires en gestion publique de ceux fonctionnant en gestion déléguée ». Dans les prisons semi-privées, l’accès mensuel à la « lucarne » continuait en effet d’être facturé aux anciens tarifs, soit 18 euros. Mais l’équité devait initialement être obtenue par une baisse des tarifs des prestataires privés ! Et une uniformisation à 8 euros dans tous les établissements à compter du 1er janvier 2013. Le précédent gouvernement s’y était engagé en février 2011. L’actuel n’a pas tenu la promesse. Dans un premier temps, la DAP a annoncé que les tarifs dans les prisons en gestion déléguée ne seraient pas modifiés en 2013, le ministère ne voulant pas assumer les pénalités dues en cas de modification des contrats de délégation de services. Les tarifs seraient revus à l’échéance des contrats, assurait la chancellerie.

Soit fin 2017 pour la plupart, fin 2038 pour certains. Désormais, il semble que l’alignement soit davantage envisagé à la hausse qu’à la baisse…

Note DAP du 9 août 2013