Gestion des prisons : mesures et initiatives nationales au service de lignes directrices européennes

Rapport de l'Observatoire Européen des Prisons, 2013

Lancé à Rome, en février 2013, l’Observatoire européen des prisons (OEP) comprend huit pays : la France, la Grande-Bretagne, la Grèce, l’Italie, la Lettonie, la Pologne, l’Espagne et le Portugal. Sur la base d’études quantitatives et qualitatives, il observe et analyse les conditions d’incarcération dans les pays concernés et les compare aux normes et standards internationaux, notamment les Règles pénitentiaires européennes établis par le Conseil de l’Europe (RPE).
De l’analyse des conditions de détention dans les pays où opère l‟OEP, il ressort qu’aucun n’applique véritablement la philosophie du Conseil de l‟Europe ni ne respecte l’ensemble de ses recommandations. L’analyse fait néanmoins apparaître plusieurs initiatives intéressantes fidèles à la philosophie du Conseil de l’Europe et pouvant servir d’inspiration pour d’autres pays. Les plus significatives sont détaillées dans ce document et font l’objet d’un sous-chapitre par thématique. Dans d’autres cas, lorsque les normes dans un pays ou certaines pratiques se distinguent parce qu’elles sont plus en conformité avec les RPE s’en en respecter tout l’esprit, elles sont seulement signalées dans le chapitre concerné (avec mention du pays en gras).