All articles : Actualités
Imprimer E-mail

Agenda

 



Séminaire IRIS / OIP

AFF IRIS OIP 2014thumbSciences sociales et prison

La section française de l'Observatoire international des prisons (OIP) et l'Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (Iris) animent un séminaire de recherche sur les institutions carcérales. Il s'agit de mener conjointement une réflexion sur les pratiques des acteurs qui travaillent dans et autour de la prison et les expériences des personnes détenues. Au cours du séminaire, cette réflexion sera imbriquée dans une discussion des enjeux qui mobilisent les sciences sociales sur la prison. Dans un dialogue entre recherche et pratiques, en présence de chercheurs et de professionnels de terrain, le séminaire abordera les institutions fermées par le prisme des rapports sociaux et politiques à l'oeuvre, de l'échelle de l'expérience individuelle à l'intervention institutionnelle.
Entrée libre

Programme :

- 20 novembre 2014, 17h-20h. Sécurité et violence en prison: pratiques et résistances
La demande de sécurité en prison apparaît habituellement comme une réponse au constat de la violence qui y règne. Agressions entre détenus, contre le personnel, mutineries, suicides… ces événements sont le plus souvent recensés comme des « incidents » par l'administration pénitentiaires et largement relayés par les médias. Cependant, cette perspective omet d’en interroger le contexte et ne considère parmi les violences que celles commises par les personnes incarcérées. Or, la réflexion sur les causes et les réponses à apporter à la violence en prison ne peut faire l'économie d'une prise en compte de la violence institutionnelle qui y est exercée et du fonctionnement des établissements pénitentiaires. Face aux enjeux définitionnels de la violence, des conceptions différentes de la sécurité se juxtaposent : d’un côté le recours à des technologies plus performantes et englobantes en matière de sécurité passive (filins anti-projection, limitation des déplacements des détenus, recours à des équipes d'intervention formés par le GIGN pour gérer les mouvements collectifs, etc.) ; d’un autre côté une réflexion, étayée par l'expérimentation dans certains établissements d'espaces d'expression collective ou de dispositifs de régulation des conflits par la médiation, sur d’autres manières d’assurer la sécurité.

Invités:
- Antoinette Chauvenet, directrice de recherche émérite au CNRS - Iris, co-auteure de « La violence carcérale en question », (2008)
- Julien Morel d'Arleux, directeur pénitentiaire, sous-directeur des personnes placées sous main de justice au sein de la direction de l'administration pénitentiaire
- Sylvain Châtelet, ancien détenu à Arles, qui a participé au dispositif de médiation pour réguler les conflits (sous réserve)

- 18 décembre 2014, 17h-20h. Trajectoires biographiques de détenus: sociologie des récits de vie et le projet "Ils sont nous" de l'OIP

- 15 janvier 2015, 17h-20h. Les mineurs délinquants: genre et parcours pénal


Conférence - Défendre en justice la cause des personnes détenues

Le vendredi 21 novembre 2014, à 17h15, le Centre d'études et de recherches comparatives constitutionnelles et politiques (CERCOP) organise une conférence en présence de Nicolas Ferran, responsable juridique de l'OIP-SF et de Serge Slama, maître de conférence à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense, à l'université de Montpellier (
Amphithéâtre 301 (Bât 2), rue Cardinal de Cabrières).

Entrée libre.


Rencontre - Passés par la case prison

Tarnos 2014 1Dans le cadre de la 21ème édition des Journées Nationales Prisons, une rencontre a lieu, le 28 novembre 2014 à 20h, autour de la campagne « Ils sont nous » et la parution du livre « Passés par la case prison » (éd La Découverte), à Tarnos (Médiathèque Les Temps Modernes 1 allée du Fils – 40220 TARNOS).

 

Avec Ysabelle Malabre, enseignante en milieu carcéral et membre du bureau de l'OIP et Christophe de la Condamine, auteur de « Journal de Taule » et participant au livre.

 

Plus d'information, ici.


21èmes Journées Nationales Prisons du 24 au 30 novembre 2014 - « Des murs et des Hommes »

 

JNPMaisons d'arrêt ou établissements pour peines, hommes ou femmes, majeurs ou mineurs, en ville ou en campagne, vétustes ou modernes... Il existe aujourd'hui en France près de 200 établissements pénitentiaires. L'histoire de la prison, et la somme de récits personnels qui la ponctuent, nous fait comprendre qu'indifféremment de leurs caractéristiques individuelles, ces établissements partagent un but commun : l'isolement total des personnes enfermées, qui peut entrainer la négation des droits et des libertés. Les murs marquent la frontière entre la prison et notre société. Tout en rendant visible la peine, ils dissimulent à la société – ils nous dissimulent – ce qui se passe réellement à l'intérieur des prisons.


Les JNP 2014 s'ouvriront par un colloque organisé par la FARAPEJ le 22 novembre à l'École nationale de la magistrature.

 

Retrouver le dossier complet des JNP 2014 et le programme des évènements