Qui sont les personnes incarcérées ?

Le « détenu moyen » est un homme jeune : 97% des détenus sont des hommes, la moitié a moins de 32 ans, un quart moins de 25 ans.

Issus d'un milieu défavorisé, en grande précarité

Une large proportion de personnes détenues est issue d’un milieu défavorisé et connaît une situation de grande précarité, l’incarcération étant souvent le résultat d’un long processus de désaffiliation par lequel les personnes s’éloignent des systèmes sociaux.

  • Formation : 48% des personnes détenues n’ont aucun diplôme et 80% ne dépassent pas le niveau CAP. 27% échouent au bilan de lecture.
  • Emploi : le taux d’activité à l’entrée en détention est inférieur à 50%.
  • Addiction : 38% des personnes incarcérées depuis moins de six mois souffrent d’une addiction aux subsistance illicites et 30% à l’alcool.
  • Psychiatrie : 7% des personnes détenues sont atteintes de schizophrénie, 21% de troubles psychotiques, 33% d’anxiété généralisée et 40% d’un syndrome dépressif.

Etrangers et SDF surreprésentés

Les personnes sans domicile fixe et celles nées à l’étranger sont surreprésentées dans les prisons.

Sources chiffres : Ministère de la justice « Prévention de la récidive et individualisation des peines, Chiffres-Clés », juin 2014; Chiffres clés de l’administration pénitentiaire, 2015 ; étude Virginie Gautron, Jen-Noël Rétière.