On incarcère les plus précaires

Une large proportion de personnes détenues est issue d’un milieu défavorisé et connaît une situation de grande précarité, l’incarcération étant souvent le résultat d’un long processus de désaffiliation par lequel les personnes s’éloignent des systèmes sociaux.

On incarcère les plus précaires

Les personnes sans domicile fixe et celles nées à l’étranger sont aussi surreprésentées dans les prisons.

  • Sources :

Santé mentale : Une étude réalisée sur les entrants en prison par Coldefy Magali, Faure Patricia, Prieto Nathalie en 2002, « La santé et le suivi psychiatrique des détenus accueillis par les services médico-psychologiques régionaux », DRESS, Études et Résultats n°181, juillet.

Autres : Administration pénitentiaire/Ministère de la Santé.