Travail en prison : la servitude organisée

22
février
2018
Horaire : 22 février 19h00
Adresse : Saint-Denis

Sans droits, sans statut, les travailleurs détenus sont corvéables à merci, otages d’un système qui relève du premier âge industriel. Comment imaginer alors le travail comme l’outil de réinsertion qu’il est censé être ? Si les blocages sont nombreux, les initiatives ne manquent pas, en France ou à l’étranger, pour dessiner les contours de ce que pourraient être le droit et l’organisation du travail en prison.

 

Avec :

  • Nicolas Ferran, OIP, responsable du pôle contentieux qui coordonne l’ensemble des actions en justice menées par l’association visant à faire avancer les droits des personnes détenues et à accroître le contrôle du juge sur l’action de l’administration pénitentiaire.
  • Marie Cretenot, OIP, coordonne le pôle recherche et plaidoyer qui mène un travail d’analyse des politiques pénales et pénitentiaires et de plaidoyer auprès des pouvoirs publics en se basant sur les constats issus du travail d’observation de l’association mais aussi sur les enseignements de la recherche, sur les retours d’expériences menées en France et à l’étranger et sur les recommandations des instances internationales.
  • Nadia Menenger, auteure de « A ceux qui se croient libres ».

Informations pratiques

A la Belle étoile, 14 Rue Saint-Just, 93200 Saint-Denis, à partir de 19h. Entrée libre et gratuite, sans réservation.