Séminaire IRIS-OIP « La prison en réponse aux violences politiques ? »

15
mai
2017
Horaire : 15 mai 17h00
Adresse : EHESS, Paris

Souvent décrite comme un « foyer de radicalisation », la prison est au cœur de l’attention des pouvoirs publics en matière de « lutte contre le terrorisme ». Alors que sont déployés des quartiers spécifiques et de multiples dispositifs de renseignement impliquant l’ensemble des personnels et des intervenants, et que les études, recherches-actions et interventions sur le sujet captent une part croissante des financements publics, nous souhaitons prendre le temps de réfléchir aux usages et effets de ces moyens : comment la prison répond-elle aux violences politiques de notre époque, et tout particulièrement aux formes radicales d’engagement islamiste ?  Ces multiples mesures aux logiques différentes voire parfois contradictoires ne risquent-elles pas d’avoir des effets contreproductifs ?

La séance, organisée par Marie Crétenot (OIP) et Camille Lancelevée (Iris), réunira :

Lucie Pontézière de l’association 100 murs, qui intervient en milieu fermé et ouvert auprès de publics en rupture afin de prévenir la récidive et l’endoctrinement radical violent

Claire de Galembert, chargée de recherches au CNRS, institut des sciences sociales du politique, membre du conseil scientifique de la Fondation de l’Association Française des Victimes du terrorisme (AFVT), co-auteure de De la religion en prison (PUR, 2016)

Sarah Silva-Descas, secrétaire nationale de la CGT insertion probation

– Et, sous réserve, un sociologue travaillant sur les parcours d’engagement dans la violence politique.

Informations pratiques

De 17h à 20h à l’EHESS (Salle 13), 105 boulevard Raspail, Paris VIe.