TV : un long chemin vers l’uniformisation des tarifs

Des tarifs de location à prix coûtant entre en vigueur pour les établissements en gestion publique seulement

Annoncée en octobre 2010, l’harmonisation des tarifs de location des postes de télévision à 8 euros mensuels par cellule, soit « à prix coûtant » selon la Chancellerie, entre en vigueur à partir du 1er janvier 2012… pour les établissements en gestion publique seulement. Dans la cinquantaine d’établissements en gestion privée, l’alignement sur ce montant ne sera effectif qu’à compter du 1er janvier 2013, les prestataires privés ayant demandé un délai supplémentaire. Pour eux, les tarifs fixés en 2009 à 18 euros par mois et par personne détenue restent donc en vigueur jusqu’à cette date. Les prix de location ne faisaient auparavant l’objet d’aucun encadrement. A la maison d’arrêt d’Aix-Luynes, par exemple, chaque occupant d’une cellule devait s’acquitter d’une contribution mensuelle de 36 euros. Progressivement, prennent ainsi fin les tarifs prohibitifs et les inégalités considérables imposés aux détenus. Mais la gratuité de l’accès à la télévision préconisée par la commission d’enquête sénatoriale en 2000, n’est toujours pas de mise.