Les appels à l’OIP autorisés et confidentiels

Par une note du 24 juin 2019, l’OIP fait officiellement son entrée dans la liste des numéros autorisés par l’administration pénitentiaire. Concrètement, cela signifie que les personnes détenues n’ont plus à demander l’aval du directeur d’établissement pour pouvoir ajouter l’OIP à leur liste de correspondants téléphoniques. Ils peuvent donc désormais nous contacter sans condition, au prix d’un appel local.

L’intégration de l’OIP au dispositif de téléphonie sociale de l’administration présente un second intérêt majeur : les appels passés à l’OIP bénéficient désormais de la confidentialité, au même titre que les appels au Contrôleur général des lieux de privation de liberté ou au Défenseur des droits. Un progrès que nous ne pouvons que saluer.

Les personnes détenues peuvent appeler l’OIP pour connaître leurs droits et les faire valoir ou alerter sur un dysfonctionnement qu’elles constatent en détention.

Le standard de l’OIP est ouvert du lundi au vendredi entre 14h et 17h : 01 44 52 87 90.