Six mois après la décision du Conseil d’Etat, point sur la situation à la maison d’arrêt de Nîmes

En juillet 2015, l'OIP se trouvait devant le Conseil d'Etat pour exposer les conditions de détention indignes à la maison d'arrêt de Nîmes. Il y a six mois, la plus haute juridiction administrative française émettait un certain nombre de recommandations en urgence - néanmoins limitées - concernant cet établissement.
Au début du mois de décembre, le député Christophe Cavard visitait l'établissement pour se rendre compte de l'évolution de la situation.
L'occasion pour l'OIP de faire le point.