Activités en prison : La France à la traîne

Pour avoir un sens, le temps de détention devrait être pensé en fonction des besoins des personnes détenues.

Activités en prison : La France à la traîne

Il devrait être construit autour d’activités quotidiennes variées, alliant formation professionnelle, travail, activités socio-culturelles ou éducatives et programmes visant à favoriser leur sortie de délinquance. D’autres pays, comme la Suède, tendent vers ce modèle. La France en est loin : faute de politique réfléchie et harmonisée, faute de moyens, la peine de prison reste sans contenu.

En savoir plus sur les activités en détention : lire notre enquête « Activités en prison : le grand désœuvrement ».