DEDANS DEHORS n°99 - mars 2018
Malades psychiques en prison : une folie

Une personne détenue sur quatre souffrirait de troubles psychotiques. C’est huit fois plus que dans la population générale. Face à la présence massive de malades psychiques en détention, les gouvernements successifs ont fait le choix de faire entrer le soin en prison plutôt que de faire sortir les malades. Faisant fi de ce qui tient autant du principe que du constat : la prison n’est pas, et ne peut pas être, un lieu de soin.

Abonnement annuel : 30€
Au numéro : 9,50€
Commander le numéro

Sommaire

Dossier - Malades psychiques en prison : une folie

Devant le juge

  • Un refus d’obtempérer n’implique pas toujours sanction
  • Suspension en urgence d’un retrait de permis de visite
  • De l’utilité du référé-instruction pour engager une procédure indemnitaire