DEDANS DEHORS n°99 - mars 2018
Malades psychiques en prison : une folie

Malades psychiques en prison : une folie

Une personne détenue sur quatre souffrirait de troubles psychotiques. C’est huit fois plus que dans la population générale. Face à la présence massive de malades psychiques en détention, les gouvernements successifs ont fait le choix de faire entrer le soin en prison plutôt que de faire sortir les malades. Faisant fi de ce qui tient autant du principe que du constat : la prison n’est pas, et ne peut pas être, un lieu de soin.

Abonnement annuel : 30€
Au numéro : 9,50€
Commander le numéro

Sommaire

Edito

  • Travail en prison : l’heure a sonné de légiférer !

Décryptage

  • « Refondation » pénale : des paroles et des actes à contre-sens
  • Plan radicalisation en prison : une dangereuse régression

Dossier - Malades psychiques en prison : une folie

  • Malades psychiques en prison : une folie
  • « Les experts ne concluent pratiquement plus à l’irresponsabilité » - Entretien avec Caroline Protais
  • Taule story - L’errance absurde de Zubert Gougou
  • Enquête - Soins psychiatriques en prison : un pansement sur une plaie béante
  • Quand la prison rend malade - Entretien avec Christine Dominique Bataillard
  • Château-Thierry : une prison pour les "fous"
  • Enquête - UHSA : le coût éthique d'une meilleure prise en charge
  • La libération pour troubles psychiatriques : une chimère juridique
  • Témoignage - « J’ai vu l’état de mon fils se dégrader au fil des années »
  • Ils innovent - Sortants de prison : poursuivre les soins, une étape essentielle
  • Comment les psy ont investi le pénal - Et pourquoi c’est un problème
  • Et ailleurs - Entre soin et peine, la défense sociale belge
  • Et ailleurs - Eviter la prison, l'expérience du Québec

Intramuros

  • Grève des surveillants : deux semaines de galère
  • Violences à Béziers : quand les portes se referment sur les victimes
  • Mulhouse - Un détenu souhaitant déposer plainte pour violences se voit refuser l’établissement d’un certificat médical
  • Caen - Formation professionnelle en péril au centre pénitentiaire

Devant le juge

  • Un refus d’obtempérer n’implique pas toujours sanction
  • Suspension en urgence d’un retrait de permis de visite
  • De l’utilité du référé-instruction pour engager une procédure indemnitaire